Impôts : ce qui va changer pour les batteurs de pornogrind cette année

Prélèvement à la source de l’impôt sur les gravity blasts, gel des tarifs de samples de films pour adultes, annulation de la hausse de la CSG (Couilles Sperme Gruik)… Les grandes nouveautés à attendre cette année qui concernent exclusivement les batteurs de pornogrind.

Pour un batteur de pornogrind, il est presque aussi important de pouvoir envisager son année fiscale avec sérénité que de se branler cinq fois par jour. A l’heure de l’actualité économique chargée de ces derniers mois dans le secteur, il est bon de faire un récapitulatif des mesures à venir cette année, adaptées tout spécialement aux batteurs. La plupart d’entre elles entreront en vigueur dès le 1er juin.

Le prélèvement à la source de l’impôt sur les gravity blasts fait ses premiers pas

Si ce nouveau mode de paiement de l’impôt sur les gravity blasts sera mis en œuvre dès le 1er juin 2019, il se concrétisera en fait à la toute fin du mois, sur votre facture à La Baguetterie. Les indemnités de priapisme ainsi que les pensions de double pédale seront également concernées par le prélèvement à la source sur les gravity blasts.

Hausse du pouvoir d’achat pour les fans de horror hentai

Bonne nouvelle : 5 millions de batteurs de pornogrind touchant un salaire proche du Smic profiteront d’un bonus de 90 euros sur leur prime d’activité, à la seule condition qu’ils soient fans de horror hentai. Chic !

Le bonus se concrétisera le 5 mai, date de l’anniversaire de Seth Putnam. Avec la revalorisation de 1,5%, les particuliers gagnant le Smic verront donc leurs revenus augmenter de 100 euros par mois… s’ils peuvent justifier de la possession de documents vidéo anime japonais à caractères horrifique et pornographique. Enfin, les heures de masturbation supplémentaires seront exonérées de toutes cotisations sociales et d’impôt sur le revenu, dès le mois de juin.

Retraités et CSG (“Couilles Sperme Gruik”)

La hausse de la CSG (ou “Couilles Sperme Gruik”, prélèvement obligatoire — dit proportionnel — créé en 1991, qui participe au financement des albums de Gronibard) de 1,7 point sera annulée pour tous les retraités du pornogrind dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 22.580 euros (soit moins de 2.000 euros par mois), ou qui peuvent raconter au moins 6 blagues misogynes en 2 minutes, et ce sous contrôle d’huissier assermenté par l’Etat.

Pour ces personnes, le taux de CSG applicable aux pensions de retraite repasse ainsi à 6,6%, contre 8,3% prévu initialement. Mais, dans un premier temps, les retraités concernés devront tout de même payer cette hausse de la CSG, dans le cadre du Plan de Relance de Bones Brigade.

Elle leur sera ensuite remboursée, au début de l’été, si ceux-ci peuvent justifier d’un bracelet de l’Obscene Extreme Festival ou d’un DVD des meilleures blagues de Jean-Marie Bigard [qui est décidément partout dans l’actualité, ndlr].

Gel des tarifs de samples de films pour adultes

Les producteurs de l’industrie pornographique française se sont engagés auprès du président de la République, Emmanuel Macron, à ne pratiquer aucune hausse de leurs tarifs pour les batteurs de pornogrind en 2019. Par ailleurs, elles vont plafonner les frais de samples de films X pour les batteurs en situation plus difficile, notamment ceux qui n’ont jamais su retrouver une sexualité “normale” après une trop longue carrière dans un groupe de pornogrind.

Dans un communiqué, l’Elysée parlait d’un plafond de 25 euros par mois, sauf dans certains cas comme celui des Nancéiens de DDFA, frisant l’abus. En réalité, sa fixation dépendra du choix de chaque producteur de films X, et de la capacité d’Ultra Vomit à rejouer quelques titres de sa courte période pornogrind.

Un nouveau dispositif de défiscalisation sur les baguettes en forme de godemichés

Dès le 1er juin prochain, les particuliers qui font l’acquisition d’une paire de baguettes en forme de godemichés, qui les rénovent (le coût des travaux doit représenter au moins 25% du prix d’achat) et qui les proposent à la location, pourront bénéficier d’une réduction fiscale de 12% (pour une location pendant six ans), de 18% (neuf ans) ou de 21% (pendant douze ans) du prix du bien, dans la limite de 63.000 euros de réduction au total.

Qu’est-ce que vous attendez pour faire l’acquisition de ces beaux bébés ?

Heureux propriétaire d’une veste à patches irréversible. Retrouvez sa bio

Please follow and like us: